EL CALIFE

Seigneur du groov world

Présentation

Un son aux influences Méditéranée  empreinte sonorités Bollywoodiennes  et Balkaniques . C’est aussi la présence et le jeu sur scène de plusieurs instruments : guitare, clavier, Indian Banjo, Octopad… hamonisant  et épousant les sons électro nnes, des rives du Maghreb aux plaines de l’Inde, des Balkans aux fjords Scandinaves.On y côtoie  despour fonder ensembles une musique propre à son créateur. Mais El Calife c’est avant tout une création sur scène unique et différente à chaque rencontre. Modulant et mixant sur scène les sonorités issues, enregistrées et samplées lors de ses voyages, El Calife réalise alors une musique qui résonne avec la salle et répond en direct au public, à ses humeurs et ses envies afin d’inévitablement le faire danser et onduler.L’approche créative dans le projet d’El Calife est donc indissociable de sa proposition scénique : El Calife, c’est un travail et une recherche passionnée de palettes sonores  et d’univers musicaux qui offre au public un moment de symbiose totale et de proximité unique.

BIO

Depuis presque dix ans,El Calife c’est un ensemble de délicieuses glissades électro-orientales. El Calife est LA création habituée des dances floor. C’est un son aux influences méditéranéennes, des rives du Maghreb aux plaines de l’Inde, des Balkans aux fjords Scandinaves. On y tutoie des sonorités très Bollywoodiennes avec le titre « Radjafari » comme d’autres aux accents plus Balkaniques avec « Pump the tchutchuka ». EL CALIFE réunit l’Orient et l’Occident, les musiques traditionnelles et l’électro, pour des lives toujours festifs et dansants. Son dernier album, « Oriental Delight », nous surprend également avec de belles collaborations : Fred Wheeler, qui passe aisément de sa Rickenbacker à une pléiade d’instruments orientaux, Les Boukakes évidemment, Mais aussi Adil Smaali, voix ensorcelante du groupe Aywa, Ou encore Suzanne Walid, talentueuse chanteuse de l’ensemble Lakhdar Hanou.Au printemps 2021 le projet El Calife marque une forte évolution : une volonté de pousser plus loin le travail de proximité avec le public conduit le projet dans des sphères toujours plus électro, avec un seul personnage en scène et un set qui se construit en direct avec le public et la salle. El Calife, un projet mature : le projet est maintenant celui d’une introspection de l’artiste, à partir des découvertes et voyages de ses dix dernieres années.Dernières tournées : Paris, Londres, Leicester, Newcastle, Santander, Bilbao, Bordeaux, Ibiza, Montpellier, Albertville, La Corogne, Pampelune, Barcelone, Marseille, Nice, Sète, Ajaccio, Biscarosse.

Écouter & Voir

Vous êtes programmateur ?